Aller au contenu
Journal

De l’importance du #design pour faire les humanités aujourd’hui:

Le design signifie [ici le fait de] façonner les savoirs et les doter de formes: le champ du design englobe les structures d’arguments.

Digital_Humanities, p. 118

Savoir manier les formes des savoirs est nécessaire pour manier les savoirs eux-mêmes – connaissance technique est condition de connaissance tout court. Il n’y a pas d’humain sans corps, il n’y a pas de savoir sans forme. Le langage et l’écriture1 sont des technologies de l’intellect (des savoir-faire), ils ne sont pas seulement des conditions de possibilité de la pensée ou encore la pointe émergente de cette pensée, ils sont la pensée, puisque tout outil intègre des formes condensées de savoirs, de valeurs et de visions du monde2.

Quels savoirs? Quelles formes? Quelles structures d’arguments? Quelles auctorialités? Quels publics? Quels choix curatoriaux? Quelles technologies?

Tant de questions, tant de possibilités – mais il est temps de se mettre au travail. Cette série exploratoire et fragmentaire sur l’ouvrage Digital_Humanities (2012) est terminée.


  1. Design et écriture: «L’écriture informée par des compétences de design.» ↩︎

  2. Outils et visions du monde: «L’intrication entre la technique et l’intellect est telle que ces derniers ne peuvent pas être séparés.» ↩︎