Aller au contenu
Journal

Comme volume, le livre offre essentiellement une solution pour organiser le discours dans l’espace. Il a une fonction architecturale.

Frédéric Kaplan, 2011

Dans son article de 2011 How Books Will Become Machines, le professeur Frédéric Kaplan présente le livre comme objet architectural. L’auteur s’apparente à un architecte, en prévoyant comment le savoir sera organisé:

Métaphoriquement, un livre peut être pensé comme un espace fermé, qui peut avoir son organisation interne, comme une maison, un petit jardin, une église, une scène au théâtre. L’auteur joue le rôle d’un architecte.

Frédéric Kaplan, 2011

En ce sens, la conception d’un livre comme objet technique (et de design1) implique la conception d’un espace architectural dynamique où se développe la pensée. Reste à voir dans quelle mesure la réflexion sur le livre peut s’inspirer d’une discipline tierce (l’architecture) et en quoi elle doit s’en écarter (maintenir sa spécificité propre).


  1. Voir la publication multiformat Le livre en contexte numérique: un défi de design, une série de réflexions scientifiques sur le livre et l’univers de la publication. ↩︎