Aller au contenu
Journal

Le malaise et la satisfaction, produits chez le spectateur, sont essentiels au vice et à la vertu. Approuver un caractère, c’est éprouver une jouissance lorsqu’il nous apparaît. Le désapprouver, c’est ressentir un malaise. Puisque la peine et le plaisir sont donc, d’une certaine façon, la source primitive du blâme et de la louange, ils doivent être aussi les causes de tous leurs effets; par conséquent, celles de l’orgueil et de l’humilité qui accompagnent inévitablement cette distinction.

David Hume, Dissertations sur les passions, section II, §6

Être d’accord ou ne pas être d’accord: deux manières de susciter naturellement les passions, les positives et les négatives, la satisfaction et le malaise – donc l’orgueil et l’humilité, les deux passions fondamentales.

Sauf en compagnie d’un·e philosophe qui tire un (vain?) plaisir de l’esprit de contradiction, mieux vaut flatter l’autre dans le sens du poil pour lui faire plaisir, car tous prennent naturellement plaisir à recevoir l’assentiment d’autrui (même les philosophes), «d’avoir raison» (peut-être surtout les philosophes1).


  1. Qui d’autre qu’un·e philosophe serait plus flatté d’«avoir raison»? ↩︎