Aller au contenu

Médium rhétorique

Fasciné par sa lecture de Marshall McLuhan, l’informaticien Alan Kay, pionnier des interfaces graphiques, reconnaît dans un texte1 de 1989 la dimension rhétorique des outils dont nous faisons usage chaque jour (et qui en retour nous manipulent).

En disant que «le médium est le message», McLuhan voulait dire que l’on doit devenir le médium pour l’utiliser.

C’st assez effrayant. Cela veut dire que bien que les humains soient des animaux qui façonnent des outils, c’est dans la nature des outils de nous façonner.

Alan Kay

Ce qui amène Kay à confondre volontairement outils et médium («L’ordinateur est un médium!» s’exclame-t-il d’ailleurs).

Kay note que le médium est rhétorique en soi: il influe sur notre manière de percevoir le message; c’est la nature même du médium de nous convaincre, de nous manipuler – il n’en tient qu’à nous de le lire, avec plus ou moins de littératie et de distance critique.

La capacité à «lire» un médium signifie que l’on peut accéder aux matériaux et aux outils créés par d’autres personnes. La capacité à «écrire» dans un médium signifie que l’on puet générer des matériaux et des outils pour les autres. Il faut avoir les deux pour être lettré, avoir une littératie. Dans l’écriture imprimée, les outils générés sont rhétoriques; ils démontrent et convainquent. En écriture informatique, les outils que l’on génère sont des processus; ils simulent et décident.

Alan Kay

Littératie, justement: comment lire un médium qui se présente à nous sous forme d’une illusion, une métaphore dont les processussimulations et décisions») nous sont gardés hors de portée et dont nous ne pouvons lire le code?

Un ordinateur avec un pointeur, une souris et une interface graphique sous forme de fenêtres.

Un ordinateur avec un pointeur, une souris et une interface graphique sous forme de fenêtres.

Que faire lorsque l’architecture du médium se caractérise non plus par une géométrie spatiale, mais par une chronotopie de processus?


  1. Alan Kay, User Interface: A Personal View dans Multimedia: from Wagner to virtual reality, 1989, p. 121-131. (Texte en format PDF) ↩︎