Aller au contenu

La sphère privée d’Habermas

Une fenêtre fermée.

Une fenêtre fermée.

Qu’est-ce que l’espace privé?

Dans sa thèse L’Espace public publiée en 1961, Jürgen Habermas proposait de penser l’espace privé comme une sphère dans laquelle l’espace public se découpe une petite fenêtre.

Selon Habermas, l’espace public se découpe une fenêtre dans l’espace privé.
Schématisation de la sphère privée

Selon Habermas, l’espace public se découpe une fenêtre dans l’espace privé.

Et cette fenêtre ne cesse de s’agrandir.

La publicité nous rejoint désormais n’importe où, se frayant un chemin jusque dans l’intimité de notre chambre à coucher.

Pourquoi les grandes plateformes (GAFAM+) se montrent-elles si accueillantes? C’est non seulement notre attention qui y est captée, mais également la moindre interaction qui est scrutée, puis monétisée, d’où leur intérêt (contraire à la convivialité) de nous y maintenir le plus possible.

Les géants gourmands dérobent littéralement nos vies de l’intérieur, comme de simples parts de marché. Si nous n’en prenons pas acte, c’est la totalité de notre espace privé qui risque d’être cédée, puis engloutie.

Un biscuit mangé de l’intérieur.

Un biscuit mangé de l’intérieur.