Aller au contenu

Pourquoi la théorie?

Préfaçant l’anthologie Le graphisme en textes : lectures indispensables établie par Helen Armstrong, Ellen Lupton souligne l’importance pour les praticiens de prendre un temps d’arrêt pour écrire et réfléchir sur leur pratique:

Il est souvent difficile de s’arrêter, de mettre pour un temps entre parenthèses le développement d’une carrière, pour s’interroger sur nos raisons d’entreprendre des tâches d’une telle ampleur. Néanmoins, de nombreuses écoles de graphisme dans le monde ont déjà reconnu la nécessité d’une telle réflexion critique, et beaucoup de praticiens ou d’étudiants en sont également friands.

(Ellen Lupton, « Avant-propos : pourquoi la théorie » dans Le graphisme en textes, (2011) [2009])

Pourquoi, alors qu’un praticien sait déjà comment?

La théorie constitue un guide, un repère, une invitation à concevoir le monde autrement.

C’est aussi une nécessité «critique» à une époque où le design ne se résume plus à une simple question technique (Peut-on le faire?), mais appelle plutôt à une réflexion éthique (Faut-il le faire?).